Créer un écovillage... Quelle aventure!

C'est une sacrée co-création avec l’univers de créer une vie alignée avec ses valeurs, sans compromis...

Je vous partage mon projet d'écovillage comme un cas clinique qui résonnera peut-être avec vos projets du moment. Accrochez-vous, l'histoire a commencé il y a 6 ans!

Un live est proposé (avec replay disponible) sur mon compte insta ce dimanche 4 juillet (les infos sont en bas de l'article 👇🏽👇🏽👇🏽

 

Au départ, une intention claire. Octobre 2015.

Je me suis embarquée dans un stage dans une ferme de permaculture , le Bouchot, en Sologne, à 2h de Paris. 4 jours dans la nature pour explorer l’intelligence d’un groupe au service de nos projets de vie. Car nous ne sommes pas des êtres isolés. L’énergie du groupe peut nous porter pour prendre des décisions, nous sentir soutenu.es et  sortir de notre zone de confort. Mon intention au début du stage: trouver mon lieu de vie dans la nature, avec mon compagnon. A l’époque, nous habitons dans une cité en banlieue parisienne. Nous rêvons de paysages de la Drôme, de jardin potager, d’une salle de pratique pour accueillir des stages. D'un écovillage. Au cours d’un exercice pendant le séminaire, je me retrouve en binôme avec Marc (Marc De La Ménardière, il est le cocréateur du film En quête de sens). Nous sommes assis près du jardin mandala, l’air de fin de journée est doux. Je lui partage mon intention. En suivant la consigne, il me pose une question. Je décroche du canal mental pour ressentir. Ressentir dans ma chair comment ce sera quand je serai dans mon lieu de vie, à la campagne, avec mes légumes. Avec des personnes qui vibrent comme moi. Parce que cette réalité est déjà là. Elle existe quelque part dans le champ quantique de toutes les réalités…

 Le reste du séminaire, je le passe à savourer chaque instant en communion avec la nature, les sourires, les moments simples. 

En rentrant, mes amis me demandent si  j’ai trouvé mon nouveau chez moi ?

Non. Avec une grille de lecture cartésienne, vous pourriez me dire, ça n’a pas marché le truc! En effet. Mais l’univers ne fonctionne pas en mode linéaire. 

 

Tout est vibration. Tout, dans l’univers, est énergie. 

Quand on est portée par un rêve qui part de ses tripes, le mental s’impatiente et voudrait tout, tout de suite. Or l’univers ne fonctionne pas comme cela. 

Alors comment enrichir vos visualisations pour matérialiser vos rêves ?

La bonne question à se poser ? Ce n’est pas de se demander quand le rêve va se réaliser, où d’imposer une date à l’univers. Et de ne surtout pas enfermer le projet dans un cadre rigide. Au contraire, mettez votre énergie là où la création se passe:  dans votre système nerveux sensoriel. Comment, est-ce qu’au quotidien, je peux cultiver les sensations que je souhaite vivre à travers ce rêve ? Comment ce rêve peut-il être au service de quelque chose qui me dépasse ? Comment contribuer tout en respectant mes rythmes de régénération ? Comment puis-je faire confiance aux signaux de l’univers ?

Là vous basculez votre énergie, vous dépassez votre égo tout en l’intégrant dans le plan universel car on a besoin de lui pour incarner nos rêves dans la matière. 

 

Ne surtout pas oublier l’ingrédient secret… 

Si vous aimez cuisiner, vous savez que le dernier ingrédient que vous rajoutez dans votre recette est ESSENTIEL. C’est lui qui fait la différence. 

Notre dernier ingrédient ici ?

La patience. En décidant de cocréer avec l’univers, vous choisissez de vous aligner avec votre âme. Vous choisissez aussi de jouer avec les temporalités du vivant. 

C’est là où c’est rock and roll. Car ça demande ce fameux lâcher-prise. Deepak Chopra parle du trio gagnant:

Cultiver l’intention

Poser son Attention

Tout ça avec du No tension -

Ce no tension étant justement l’’art de faire confiance et de s’abandonner à l’intelligence de l’univers. C’est ici que l’égo va s’affoler et trouver des milliers de stratégies pour remplir cette suspension. C’est là aussi où vos pratiques corporelles, sensorielles, la nature vont vous aider à calmer l’égo.

 

Alors moi j’ai attendu 6 ans pour que ce rêve d’écovillage arrive dans la matière.

6 années qui sont passées très vite, car je n’ai pas chômé depuis. J’ai juste fini ma relation avec la personne avec qui j’étais, j’ai ccouchée de mon 1er livre Ma detox ayurvédique colorée, puis de mon 2ème livre SexySmartSpirituelles, 108 mantras pour les femmes qui changent Le monde. Je me suis installée en Guadeloupe avec mon chéri, j’ai créé DocLaLuna, la Tribe Empowering School. Je suis en train d’écrire mon 3ème livre très connectée à mes ancêtres. Bref, j’ai continué à cultiver ce ressenti auquel j’avais goûté en 2015. Chaque jour. Parfois 1 minute, parfois des heures. J’ai exploré mes cycles, aiguiser mon intuition. Accueilli les échecs comme des expériences qui font grandir. Inviter la gratitude dans les petits moments du quotidien. Intéger les contraintes de la 3D, du patriarcat comme faisant partie du décor.  Intégrer ce projet dont je ne connaissais pas le lieu, la tête, avec qui j’allais le faire… La Guadeloupe m'a révélée à l'énergie des ancêtres...

 

Depuis mai 2021, tout s’accélère. 

Mai 2021, ça fait un mois que j’ai vendu mon appartement à Paris. Après avoir remboursé le crédit, il me reste un peu de sous de côté. Qu’ai-je envie de faire avec ? Le mettre de côté? Investir dans une maison et la louer ?

Depuis quelques années, je m’applique à intégrer l’argent comme étant information et énergie qui circulent. C’est un ingrédient neutre avec lequel tu peux nourrir des intentions. Pour toi, pour les autres, pour la planète. Avec cet argent, je n’ai pas envie de devenir propriétaire. Je me rappelle de mes lectures sur les sorcières, comment l’église voulant récupérer des terres avait décrédibilisé ces femmes vivants à l’extérieur des villes pour récupérer leurs terres. Non, je n’achèterai pas une maison. 

De quoi j’ai envie ? Je tourne mon attention dans mon ventre, mon 2ème chakra. 

  • J’ai envie de protéger des lieux naturels. J’ai envie de devenir gardienne de la terre.
  • J’ai envie d’expérimenter une aventure collective, sur l’autonomie, le respect de la nature, des cycles. De transmettre des savoirs pour éveiller nos médecines intérieures. Mais je ne veux pas le faire toute seule. Je vois des personnes de tous les âges, des enfants jusqu’aux personnes sages de l’âge.

Ayant grandi à côté d’Auroville, je sens l’envie de cocréer un terrain de jeu pour inviter cette 5D, cette réalité quantique, libérée de l’ombre du patriarcat et du colonialisme pour vraiment célébrer la vie.

Puis un jour, les synchronicités se déchainent. C'est là où tu comprends pourquoi il fallait du temps. Pour apprendre à t'ancrer. A revenir dans le corps. A le nourrir. A l'aimer. A le bichonner.  Car pour accueillir cette fréquence de lumière, ton corps doit être prêt à recevoir. Je suis un programme en ligne pour activer mes fréquences avec l’univers. Quelques jours après avoir dialogué avec mon âme, je tombe sur une annonce facebook d’un écovillage à vendre au Portugal.

Je connais la famille qui poste l’annonce. De Pondichery. 

Une semaine après, un zoom pour nous rencontrer.

Un mois après, on se retrouve au Portugal pour sentir l’énergie du lieu, du projet, et du groupe coeur, constitué de 16 âmes.

Des évidences, mais aussi des résistances. Ce qui nous donne la force de les traverser, c’est le why. Pourquoi je fais ça? Pour quoi ? Au service de quoi ? Quelque chose nous dépasse. Mais nous sentons dans nos tripes ce OUI…

 

Voilà où j’en suis pour l’instant. L’administratif est en cours, avec ses challenges, covid, nous sommes tous un peu partout entre la France, la Belgique, la Guadeloupe. Nous sommes déjà bien pris dans nos agendas respectifs pour cet été. Les propriétaires actuels s’impatientent et ont d’autres acheteurs potentiels. Notre posture par rapport aux mesures restrictives pour les voyages nous questionne. Mais nous nous laissons porter par cette foi.

 

Vous voulez en savoir plus sur l’avancée de ce projet ?

Je vous donne rendez-vous ce dimanche 4 juillet à 19h (heure de Paris) pour vous en dire plus sur le projet, et répondre à vos questions si vous aussi vous cherchez votre lieu de vie aligné avec votre âme…

Ce sera sur mon compte instagram ici: JE ME CONNECTE SUR INSTA 

 

 

Belle fin de semaine à vous et prenez soin de vous et de vos rêves

 

Nathalie DocLaLuna

Créatrice de la Tribe Empowering School